Le jujitsu : un sport, trois disciplines

Trois disciplines composent le jujitsu, pratiqué en compétition : le jujitsu combat, l'expression technique (ou duo system) et le jujitsu ne-waza (sol).


- Le jujitsu combat, qui comporte trois phases non dissociées :

Les atemis (coups) en pieds et poings, partie proche du karaté
Les projections, dans lesquelles brillent les judokas de formation
Le sol (soumissions et contrôles), dont certains sont spécialistes (voir suite)

« Le jujitsu-combat, c'est un mélange de karaté, de lutte, de judo, de grappling, etc., d'après Séverine Nebie. Cela ressemble à l'ancien judo, où l'on avait droit à toutes les prises de jambes. Globalement, le jujitsu est plus vaste, il y a plus de libertés. »

Les combats durent trois minutes... et nécessitent une grande polyvalence. Impossible de se contenter de dominer dans un domaine, comme elle l'explique : « On est obligé de travailler dans les trois parties, sinon on est pénalisé. Pour mettre fin à un combat, il faut réaliser un ippon dans les trois domaines (Full Ippon). C'est comme un K.-O. »

- L'expression technique (ou duo system) :
Cette discipline se pratique en couple (féminin, masculin, mixte). Les mouvements se font avec un partenaire et non pas face à un adversaire. La force des "attaques" et leur "réalité" sont prises en compte par les juges pour départager les différents duos.

- Le jujitsu ne-waza (le sol)
Dans cette discipline pratiquée au sol (l'affrontement débute cependant debout), les combats durent 6 minutes. Le but du jujitsu ne-waza est de soumettre son adversaire par clé ou strangulation.