Envie de participer ?
Communiqué de presse FFJDA

FFJDA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 25 septembre 2020

Autorisation de la pratique sportive pour les moins de 18 ans dans tous les clubs affiliés à la FFJDA


La pratique du judo et de ses disciplines associées reste autorisée pour les jeunes de moins de 18 ans dans les 5400 clubs de la FFJDA dans le strict respect du protocole sanitaire fédéral en vigueur.

Après l’intervention de Monsieur Olivier VERAN, Ministre de la Santé, mercredi 23 septembre, la Ministre déléguée chargée des Sports, Madame Roxana MARACINEANU a réuni les représentants du mouvement sportif associatif et du secteur économique sportif ce jour, 25 septembre.

La Ministre a annoncé que la pratique sportive associative des jeunes de moins de 18 ans serait autorisée dans le strict respect des protocoles sanitaires fédéraux en vigueur, dans toutes les zones, y compris dans les zones d’alerte renforcée ou maximale. Les vestiaires resteront également ouverts pour ces publics, sauf avis contraire des préfets.

Nous remercions Madame la Ministre d’avoir su démontrer que la pratique sportive en club s’inscrit dans la continuité de l’école et, qu’en toute cohérence, les règles sanitaires en clubs sportifs pour les moins de 18 ans s’alignent sur celles de l’Education Nationale.

En résumé, à partir de la parution du décret (prévue avant lundi 28 septembre) :
Pour les clubs de la FFJDA des Zones en vigilance et alerte : La pratique sportive est autorisée pour tous (moins et plus de 18 ans)*.
Pour les clubs de la FFJDA des Zones alerte renforcée et maximale : La pratique sportive des moins de 18 ans est autorisée*. La pratique sportive des plus de 18 ans est interdite en intérieur*.
Pour les sportifs inscrits dans des structures d’accès au haut-niveau du Projet de Performance fédéral et les stagiaires inscrits en formation professionnelle : La pratique sportive est autorisée*.

*Sous réserve du strict respect du protocole sanitaire fédéral


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.